Hémospermie

Hémospermie: traitement, symptômes et causes

1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (3 votes, average: 5.00 out of 5)
Loading...

L’hémospermie peut être de sang rouge, correspondant à un saignement actif actuel, ou marron, témoin d’une expulsion de sang déjà ancien. Le saignement vient généralement des vésicules séminales ou de la prostate. Parfois, il peut survenir contemporainement à une urétrorragie, ce qui témoigne d’un saignement sur le conduit urétral. La recherche éthiologique repose sur l’examen clinique et sur quelques examens complémentaires.

Examen clinique

L’examen des organes génitaux est indispensable. Il recherchera des signes de traumatismes périnéaux ou péniens. Le toucher rectal permet de diagnostiquer une tumeur prostatique ou une lésion inflammatoire.

Examens complémentaires

Ils doivent rechercher une pathologie de la coagulation (taux de prothrombine, temps de céphaline activateur, plaquettes), une tumeur prostatique (PSA), une lésion des vésicules séminales (échographie transrectale), une inflammation ou une infection génitale (spermoculture) ou enfin, une anomalie de l’utricule ou de l’urètre (endoscopie urinaire).

Le plus souvent, aucune étiologie n’est retrouvée, et, après avoir rassuré le patient, la récidive étant rare, aucune autre exploration ne saurait être menée. Un avis spécialisé urologique peut être demandé en cas de doute.